Aide humanitaire d’urgence aux Tonga - Communiqué conjoint des partenaires FRANZ [en]

La France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande réitèrent leur solidarité avec le Royaume des Tonga, durement affecté à la suite de l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Haʻapai le 15 janvier 2022. Face à l’ampleur de la catastrophe, les trois pays ont activé immédiatement le mécanisme FRANZ, dispositif dont la France assure actuellement la présidence et qui leur permet de coordonner leur action d’urgence en cas de catastrophe naturelle dans le Pacifique Sud.

Le gouvernement et la population des Tonga ont uni leurs forces pour faire face à la catastrophe. Ils ont déployé des efforts considérables en dépit de circonstances très difficiles. En réponse aux besoins exprimés par le gouvernement des Tonga, les partenaires FRANZ ont rapidement mobilisé des moyens maritimes et aériens pour soutenir la réponse tongienne, en effectuant des vols de reconnaissance et en acheminant de l’aide d’urgence par voie aérienne et maritime. L’aide d’urgence est composée notamment d’eau potable, de vivres, d’abris d’urgence, de capacités de production d’électricité et de désalinisation, de matériel de télécommunication, de matériel médical et de kits d’hygiène, ainsi que de moyens d’évaluation sous-marine et hydrographique de l’accessibilité des ports.

Cette opération de solidarité est mise en place à la demande des autorités des Tonga et en liaison avec l’Office national de gestion de crise (National Emergency Management Office, ou NEMO) tongien, qui dirige la réponse sur le terrain. L’aide est acheminée dans le respect des restrictions liées à la COVID-19 en vigueur aux Tonga, ce qui implique notamment un déchargement sans contact.

La France, l’Australie et la Nouvelle Zélande coordonnent leurs efforts pour soutenir les Tonga, aux côtés d’autres organisations et partenaires régionaux et internationaux. Les trois pays soutiennent la coordination intrarégionale, moyen efficace de renforcer la résilience des partenaires du Pacifique.

Dans un contexte où l’intensité des catastrophes naturelles s’accroît sous l’effet des changements climatiques, la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont déterminées à continuer à consolider le mécanisme FRANZ afin de pouvoir réagir à ces catastrophes de manière rapide, efficace et coordonnée avec les pays touchés. Les trois pays continueront ainsi à appuyer le rôle de chef de file des acteurs locaux en matière de gestion de crise.

Dernière modification : 22/02/2022

Haut de page