Etat des lieux des réglementations et des projets sur l’hydrogène en Australie

HyResource, une collaboration entre NERA (National Energy Resources Australia), le CSIRO (agence de recherche fédérale australienne), le Conseil de l’Hydrogène Australien et le CRC sur les carburants du futur, revient sur les mesures et les développements des projets sur l’hydrogène en Australie.

  • Les principales mesures gouvernementales y sont rappelées :

-  Le fond de démarrage de 1.85 M Au$ annoncé en février 2021 pour 13 centres sur les technologies de l’hydrogène dirigés en réseau par NERA. Lien.
-  La stratégie du centre de recherche collaborative sur les carburants du futur et le financement de 16.5 M Au$ pour la mobilité électrique. Lien et lien.
-  Le financement de 275.5 M Au$ annoncé en avril 2021 pour le développement de 4 nouveaux centres pour l’hydrogène propre, et 263.7 M Au$ pour la capture et séquestration du carbone. Lien.
-  L’annonce de 565.8 M Au$ pour les partenariats internationaux sur les technologies de basses émissions. Lien.
-  L’annonce en mai 2021 d’un financement de 103.3 M Au$ par ARENA pour trois projets de production d’hydrogène renouvelable, pour lesquels deux projets impliquent Engie. Lien.

  • Les stratégies et développements dans les différents états sont également retracés.

-  Le Victoria a annoncé son plan pour le développement de l’industrie de l’hydrogène en février 2021, a mis en place des mécanismes de soutien aux innovations dans le domaine de l’énergie, ainsi que sa stratégie pour le développement d’une mobilité bas carbone (lien et lien)
-  La Nouvelle Galles du Sud a annoncé en mars 2021 son programme pour atteindre zéro émission, et la mise en place de centres de développement et d’approvisionnement en hydrogène.
-  L’Australie du Sud signe un accord avec le gouvernement fédéral à hauteur de 1.08 Milliard Au$ dans le but de réduire les émissions de production énergétique (Lien), modifie sa législation pour faciliter l’émergence de l’industrie de l’hydrogène (lien et lien), et signe un MoU pour l’exportation d’hydrogène vert vers le port européen de Rotterdam en Hollande.
-  L’Australie Occidentale financera 2M Au$ pour un projet de production d’hydrogène et d’ammonium verts dans le Pilbara (lien) et réfléchit à un autre projet dans la zone industrielle d’Oakajee (lien)
-  Le Queensland lance le test de 5 véhicules à l’hydrogène, instaure un comité d’experts pour l’établissement d’une chaine durable d’approvisionnement en hydrogène, et travaille sur le réseau électrique bas carbone de régions isolées.
-  Les Territoires du Nord prévoit 2 M Au$ pour son programme de développement des énergies renouvelables dans les régions isolées.

  • Le rapport fait ensuite le bilan des financements, et de la maturité des projets.

61 projets ont été décomptés dont 5 sont opérationnels, 9 en construction, 9 autres en phase avancée de développement et 38 sont au premier stade de développement. Le développement de l’industrie de l’hydrogène est donc encore peu mature, les projets restant à une échelle de démonstration ou de projet-pilote. Les capacités de production d’hydrogène sont réduites, mais devraient augmenter avec des projets d’électrolyseurs de 10MW ou plus. Autour de 60% de ces projets sont en Australie Occidentale ou dans le Queensland.
Les 23 projets opérationnels, en construction ou en phase avancée de développement, sont pour la plupart orientés vers le marché domestique, et l’utilisation finale de l’hydrogène concerne la mobilité ou l’énergie dans des micro-réseaux.

Lire le rapport

Dernière modification : 05/08/2021

Haut de page