Inauguration du SNA Suffren à Cherbourg [en]

Le premier sous-marin d’attaque (SNA) à propulsion nucléaire du programme Barracuda fut inauguré vendredi 12 juillet 2019 à Cherbourg par le président de la République, M. Emmanuel Macron, lors d’une cérémonie, à laquelle Mme. Florence Parly, ministre des Armées, était également présente, ainsi que la ministre australienne de la Défense Mme. Linda Reynolds.

Le Suffren, baptisé en référence à Pierre André de Suffren, vice-amiral de la Marine Royale du XVIIIe siècle, est le premier d’une série de six SNA du programme Barracuda. Il sera en service dans la Marine nationale française durant les 40 prochaines années. La classe Suffren, prévue dans le cadre de la Loi de programmation militaire 2019-2025, vise à remplacer les six sous-marins de classe Rubis entrés en service dans les années 1980, et offrira des capacités de combat et de détection jusqu’alors inégalées.

JPEG
Mme. Florence Parly a déclaré que ce SNA, navire de 99m de long, sera « plus rapide », « plus discret encore » et « plus écologique » et prévoyait également l’aménagement d’espaces de vie permettant l’embarquement de personnel féminin à bord.

« Aujourd’hui, nous célébrons une réussite industrielle », a déclaré Hervé Guillou, PDG de Naval Group, l’architecte ensemblier et responsable du navire et de son système de combat, qui a construit le navire avec TechnicAtome (ex-Areva) responsable du réacteur nucléaire.

JPEG
Plus de 10 000 personnes et 800 entreprises ont participé, depuis 12 ans, à la construction du Suffren, qui, avec l’ensemble du programme Barracuda, garantira la supériorité des moyens français de guerre sous-marine conventionnelle.

Le président de la République a félicité les employés de Naval Group : « Ce ne sont pas seulement des sous-marins que vous construisez ici, leur a-t-il déclaré. Ce que vous construisez, c’est bien l’indépendance de la France, notre souveraineté, notre liberté d’action, notre statut même de grande puissance. »

JPEG
Le Suffren entrera en service opérationnel d’ici fin 2020 au sein de la Marine nationale à l’issue d’une série d’essais à la mer. Suivront alors les autres bâtiments de la même classe, le Duguay-Trouin, le Tourville et le De-Grasse, qui seront livrés à l’horizon de l’année 2025, ceux-ci seront ensuite rejoints par les deux derniers SNA du programme Barracuda, le Casabianca et le Rubis, d’ici à 2029.

La famille du programme Barracuda est amenée à s’agrandir avec la classe Attack, sélectionnée par la Royal Australian Navy dans le cadre d’une commande de douze sous-marins. L’accord-cadre régissant l’exécution du programme pour les cinquante années à venir a été signé le 11 février 2019 à Canberra en présence de Mme. Florence Parly et M. Christopher Pyne, alors ministre de la Défense.

Linda Reynolds, présente au côté du président de la République lors de la cérémonie, s’est dit honorée d’assister au lancement du Suffren et a déclaré que le partenariat sous-marin de l’Australie avec le Naval Group se renforçait.

JPEG

Dernière modification : 17/07/2019

Haut de page