Je vote au second tour le 7 mai !

Le Consulat général relève que la participation des électeurs Français en Australie au 1er tour de la présidentielle le 23 avril 2017 a été historique, atteignant un taux de 48% de participation (contre 32% en moyenne lors des précédents scrutins).

Cette forte mobilisation a cependant pu générer des situations inconfortables bien compréhensibles dans certains bureaux de vote avec une affluence hétérogène tout au long de la journée électorale et des délais allongés pour voter.

Ainsi, afin de mieux vous servir au second tour, nous vous faisons part des observations et conseils suivants :

JPEG

Pourquoi ne pas ajouter une urne au second tour dans les bureaux où il y a de l’affluence ?

  • Le consulat a exploré cette voie. La jurisprudence du conseil constitutionnel, décision n°88-1127 AN du 20 avril 1989, décision n°95-81 PR du 12 mai 1995, a déjà sanctionné ce type de pratique ce qui nous exposerait à une annulation du résultat des élections.
  • Par ailleurs, l’ajout d’un bureau de vote supplémentaire n’est pas faisable entre deux tours.
  • Cependant, pour accélérer le traitement du vote à Melbourne et à Sydney, les files d’attente devant l’urne pour y déposer son enveloppe seront divisées en deux par ordre alphabétique.
1- Eviter les pics horaires Afin de vous permettre de mieux choisir votre créneau, le consulat communiquera par Twitter tout au long de la journée sur la fréquentation de la file d’attente à Melbourne et Sydney.
2- Plage horaire de vote allongée à Melbourne et Sydney Un arrêté sera publié prochainement au journal officiel afin que les sites de vote à Melbourne et à Sydney puissent rester ouverts une heure de plus, soit de 08h00 jusqu’à 20h00 précises, pour tenir compte de l’affluence. L’élargissement de la plage horaire devrait permettre de mieux équilibrer le nombre d’électeurs sur la journée.
3- Réduire la file d’attente Dans le respect des autres électeurs et afin de permettre à tous de voter plus rapidement, nous en appelons à la responsabilité de chacun pour ce qui suit :

  • seuls les électeurs seront admis à entrer dans le bureau de vote. Les non-Français, conjoint et membres de la famille compris, ne seront pas autorisés à entrer dans le bureau de vote. Moins de monde dans la file = plus de confort et vitesse de traitement accélérée ;
  • nous décourageons également les familles de venir avec leurs enfants
  • les animaux n’ont pas leur place dans un bureau de vote.
4- Mieux organiser les files d’attente Nous avons pris en compte le souhait de certains de nos compatriotes de mieux organiser et délimiter les files d’attente.

  • le nombre de bénévoles sera renforcé ;
  • certains d’entre eux remonteront la file d’attente pour vérifier que les électeurs ont les bons papiers d’identité ;
  • comme au premier tour, chaque électeur recevra à la table d’accueil un "post-it" avec des indications qui permettront d’accélérer le contrôle au bureau de vote ;
  • ce "post-it" servira également de "coupe-file" pour les porteurs de procurations afin qu’ils puissent se rendre au bureau d’accueil d’un autre bureau de vote sans refaire la queue.
5- Préparer ses papiers d’identité Il est rappelé que les pièces d’identité étrangères ne sont pas acceptées pour voter (ni permis de conduire australien, ni passeport australien, ni aucune autre pièce étrangère) : munissez-vous d’un passeport français * , d’une carte nationale d’identité française * , de votre permis de conduire français ou de votre carte consulaire, imprimable en ligne sur service-public (cf information sur notre site ici).

  • N.B. les actes de naissance et les livrets de famille ne sont pas des pièces d’identité (car sans photographie).
  • * toutes les pièces d’identité françaises à présenter doivent être en cours de validité sauf le passeport français et la carte nationale d’identité française qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.
6- Vous votez pour quelqu’un d’autre ? Un électeur (le mandant) vous a donc donné une procuration (vous êtes le mandataire). Pour voter en Australie par procuration, mandant et mandataire doivent tous deux être sur la même liste électorale, celle gérée par le Consulat général de France à Sydney, mais peuvent être assignés à un bureau de vote différent.

  • le mandataire doit impérativement voter dans le bureau de vote dans lequel est inscrit son mandant, qui peut donc être différent de son propre bureau de vote ;
  • le récépissé de procuration ne suffit pas pour pouvoir voter, il faut que la demande de procuration ait été faite suffisamment en amont et que celle-ci ait pu être intégrée dans la liste d’émargement du bureau de vote avant l’ouverture du scrutin.

Dernière modification : 01/05/2017

Haut de page