Cérémonie de signature de l’accord-cadre sur le programme des sous-marins Attack-class [en]

Lundi 11 février 2019, en présence du Premier ministre australien Scott Morrison, de la ministre des Armées Florence Parly, et du ministre australien de la Défense, Christopher Pyne, Naval Group et le gouvernement du Commonwealth australien ont signé le Strategic Partnering Agreement (SPA), régissant l’exécution du programme des futurs sous-marins pour les cinquante années à venir.

JPEG A son arrivée à l’aéroport de Canberra, Madame Florence Parly a été accueillie par Monsieur Christophe Penot, Ambassadeur de France en Australie, et le Lieutenant-colonel Anthony Dennis , représentant la défense australienne. De son côté, l’ingénieur général de l’armement Yannick Cailliez, conseiller auprès de l’ambassadeur sur le programme sous-marin Attack-class, a accueilli la délégation DGA pilotée par l’ingénieur général de l’armement Thierry Carlier, Directeur du Développement international de la DGA, très impliquée dans la finalisation du SPA.

JPEG Accueillie par son homologue australien, le ministre de la Défense Christopher Pyne, à Russell au cœur du Département de la Défense, Mme Florence Parly a retrouvé le Premier ministre australien Scott Morrison pour la cérémonie de signature.

Tous les trois se sont successivement exprimés sur l’importance du SPA.

JPEG Selon Scott Morrison, "les 12 sous-marins Attack-class constitueront la pierre angulaire du plan [de construction navale] et font partie du plus important investissement jamais réalisé par l’Australie dans le secteur de la défense", et le Strategic Partnering Agreement "souligne le partenariat de longue date et stratégique entre l’Australie et la France".

JPEG Christopher Pyne a quant à lui déclaré que « les sous-marins aideront à protéger la sécurité et la prospérité de l’Australie pour les décennies à venir et approfondiront la relation de défense entre l’Australie et la France ».

JPEG La ministre française a affirmé qu’ « il [fallait] beaucoup de confiance de la part de l’Australie pour parier sur la France, et beaucoup de confiance de la part de la France pour partager avec l’Australie des compétences qui sont tellement au cœur de notre souveraineté, de notre autonomie stratégique et qui résultent d’investissements immenses pendant des décennies ».

JPEG Naval Group, représenté par Messieurs Hervé Guillou, PDG du groupe, Jean-Michel Billig Directeur exécutif du programme Attack-classs et John Davies, CEO de la filiale australienne, et le gouvernement du Commonwealth d’Australie, représenté par le Rear admiral Gregory Sammut, ont alors procédé à la signature du Strategic Partnering Agreement.

JPEG Cette cérémonie marquait l’aboutissement de deux années de négociations entre Naval Group et le gouvernement australien pour la construction des 12 sous-marins de la classe Attack. L’accord régit par exemple les clauses de transferts de technologies, de garanties et de risques sur toute la vie du programme.

JPEG Après cette séquence réunissant les délégations française et australienne, Christopher Pyne et Florence Parly ont eu l’opportunité d’échanger au Parlement sur la coopération de défense franco-australienne.

Avant de s’entretenir avec Monsieur Richard Marles, Shadow Minister for Defence, Madame Parly s’est rendue aux studios ABC pour une interview télévisée avec Laura Tingle, correspondante politique principale de la chaîne ABC.

Vous pouvez retrouver ICI le lien de cette interview

JPEG Le programme de cette journée sous le signe de la coopération franco-australienne en matière de défense s’est conclu à l’Australian War Memorial par une participation de Mme Parly à la Cérémonie commémorative du Last Post, en présence de Scott Morrison, Bill Shorten, Shadow Prime Minister, Christopher Pyne et Richard Marles.

JPEG Chaque jour, la cérémonie rend hommage à l’un des 102 800 soldats dont les noms figurent sur la liste d’honneur du mémorial. La ministre des Armées a assisté à la cérémonie du Last Post à l’Australian War Memorial à Canberra afin de présenter l’hommage de la France aux australiennes et australiens qui se sont battus pour notre liberté.

La visite de Madame Florence Parly fut l’occasion de rappeler les bases solides sur lesquelles repose la relation de défense franco-australienne. La France et l’Australie partagent un ancrage dans l’Indo-Pacifique, un attachement au multilatéralisme et au respect du droit international, leur permettant de cultiver une coopération durable pour faire face aux défis sécuritaires majeurs d’aujourd’hui.

Dernière modification : 27/02/2019

Haut de page