La Nouvelle-Calédonie membre de la délégation française à la semaine GEO week [en]

Le Groupe sur l’observation de la Terre (GEO) est une organisation intergouvernementale réunissant 105 gouvernements membres, 127 organisations internationales et le secteur privé. Son objectif est de promouvoir l’utilisation des données d’observations de la Terre pour stimuler la croissance économique. Les observations de la Terre (OE) sont des mesures de notre planète (atmosphère, terre et océans) et de son évolution. Ces données sont collectées par des satellites, des avions, des navires, et des observatoires basés à terre et en mer.

JPEG

L’édition 2019 de GEO week (Canberra, 4-9 novembre 2019) devrait attirer jusqu’à 1 000 représentants de gouvernements, d’ONG et de l’industrie, originaires de plus de 100 pays. Le Sommet ministériel et la Table ronde ministérielle constitueront les séquences marquantes de l’édition 2019 de GEO week. Cette édition 2019 comportera un important volet dédié à la région Pacifique, permettant de stimuler les discussions et remettre en question les approches des représentants des pays et territoires du Pacifique insulaire afin d’optimiser la réalisation de projets dans la région.

La France, membre du groupe GEO, participera à GEO week, avec des représentants de son ambassade à Canberra, du secteur scientifique public et de sociétés privées. La Nouvelle-Calédonie fera partie de la délégation française. Menée par son Représentant Officiel en Australie, le Dr Yves LAFOY, Conseiller à l’ambassade de France à Canberra, la délégation néo-calédonienne est constituée des représentants de la Direction des technologies et des services de l’information, et du secteur privé, avec la compagnie d’innovation BLUECHAM et la start-up INSIGHT. Ces trois entités, basées en Nouvelle-Calédonie, ont vu leurs capacités techniques en observation de la Terre reconnues l’an dernier aux réunions de Bangkok (ESCAP) et de Brisbane, cette dernière étant organisée par le CSIRO avec la collaboration du Centre national d’études spatiales (CNES).

BLUECHAM et INSIGHT participeront à la séquence « Pacific Island Ideas Stage », qui présentera les produits et services d’observation de la Terre susceptibles de renforcer la résilience et la durabilité de la région Pacifique.

Selon le Représentant Officiel pour la Nouvelle-Calédonie en Australie, qui participera à la session plénière de haut niveau sur le Pacifique (High-level Pacific Plenary Panel), « la présence de la Nouvelle-Calédonie dans la délégation française met en évidence sa stratégie d’intégration régionale et son soutien au projet de mise en place d’un système d’observation de la Terre dans le Pacifique, cette dernière étant d’une importance primordiale pour les décideurs des pays et territoires insulaires du Pacifique ». Selon lui « la Nouvelle-Calédonie, forte de son expertise en observation de la Terre dans les secteurs public et privé, sera un partenaire crédible pour plaider en faveur d’une coordination accrue entre les initiatives australienne DataCube et française d’Observatoire spatial du climat, au profit de la région du Pacifique et de ses populations  ».

JPEG

JPEG

Dernière modification : 30/10/2019

Haut de page