"La Pérouse" : Exercices bilatéraux dans le Golfe de Bengale

Le porte-avions Charles de Gaulle et son escorte mènent du 17 au 25 mai une série d’exercices baptisée « La Pérouse », et qui a débuté par des interactions avec des bâtiments australiens après l’accueil à bord du porte-avions d’une délégation du HMAS Toowoomba, intégrée au groupe aéronaval.

JPEG Le dimanche 19 mai, la TF a été rejoint par deux unités japonaises (le JS Izumo et le JS Murasame), puis, le lundi 20 mai, par un de la 7e flotte de l’US Navy, l’USS William P. Lawrence. Quelques jours avant l’exercice « La Pérouse », le GAN s’entraînait d’ailleurs pour la première fois avec un navire de la 7e flotte, l’USS Hawaii.

JPEG Autre première, le groupe aéronaval français a réalisé, du 19 au 22 mai, des exercices d’entraînement communs avec les Forces Maritimes d’Auto-Défense japonaises. Le destroyer porte-hélicoptères JS Izumo et le destroyer JS Murasame conduisent actuellement des exercices avec la Task Force 473 afin d’améliorer les communications entre les bâtiments, s’entraîner à la navigation en formation ou encore aux ravitaillements à la mer. Plusieurs échanges entre officiers de liaison français et japonais mais également australiens et américains ont lieu sur les différents bâtiments. Le contre-amiral Olivier Lebas, commandant la Task Force 473, a accueilli du 20 au 21 mai à bord du « Charles de Gaulle » le contre-amiral Hiroshi Egawa, commandant l’Escort Flotilla One japonaise.

JPEG Alors que le sous-marin HMAS Collins a quitté « La Pérouse » le 22 mai, après avoir hélitreuillé le commandant de la TF 473 à son bord pour saluer le remarquable travail effectué ensemble, la frégate HMAS Toowoomba reste intégrée au groupe aéronaval pour poursuivre les exercices bilatéraux de la Task Force 473 avec le USS William P. Lawrence jusqu’au 25 mai.

Dernière modification : 04/06/2019

Haut de page