M. Andrea Merenda, soutenu par le programme de mobilité scientifique de l’Ambassade [en]

Mr Andrea Merenda, doctorant à l’université de Deakin, a passé 4 semaines à l’Institut Européen des Membranes de Montpellier (IEMM), grâce au programme de mobilité scientifique de l’Ambassade.

Sa visite avait pour but de développer de nouvelles membranes poreuses à l’échelle nanoscopique avec la technique de Dépôt de Couche Atomique développée par l’équipe de l’IEMM. L’université de Deakin a développé des substrats poreux de TiO2, sur lesquels a été utilisée cette technique de l’IEMM de revêtement par des films fins et de dépôt de nanoparticules afin de modifier la surface et les propriétés optiques des nanotubes poreux de TiO2. L’objectif final de cette étude est la conception de jonctions catalytiques structurées à l’échelle nanoscopique de façon hétérogène, avec un grand rapport surface sur volume, et une distribution surfacique discrète afin de favoriser l’activité photoélectrique dans la dégradation catalytique de polluants organiques.

La visite de M. Merenda à Montpellier a été suivie par d’autres échanges entre l’équipe de l’Institute for Frontier Materials de Deakin, Dr. Ludovic Dumée et Andrea lui même, et l’équipe de l’IEMM, Dr Mikhael Bechelany et Dr Matthieu Weber, échanges axés sur les applications d’élimination des pesticides organiques, qui représentent l’objectif ultime du projet. Le travail effectué a constitué un chapitre entier de la thèse de M. Merenda et a conduit à une publication dans le journal ’Applied Surface Science’ (Elsevier) :

Fabrication of Pd-TiO2 nanotube photoactive junctions via Atomic Layer Deposition for persistent pesticide pollutants degradation

JPEG

Dernière modification : 29/03/2019

Haut de page