Panorama de la coopération éducative et linguistique

Le français est la 1ère langue européenne (sans compter l’anglais) enseignée dans les écoles australiennes. Le pays recensait 250 000 apprenants de français dans les écoles primaires et secondaires, sur un total de 3,7 millions d’élèves en 2013 (environ 7% des élèves), et ce, malgré la concurrence des langues asiatiques. L’apprentissage du français est aussi développé au sein des universités australiennes (21 départements de français sur 39 universités) avec plus de 8000 étudiants (2016). Cette base d’apprenants est renforcée par un large réseau d’Alliances françaises (30), qui, avec les six Alliances « capitales » (Perth, Adelaïde, Melbourne, Sydney, Canberra, Brisbane) comptent plus de 10 000 élèves (2015).

Par ailleurs, l’enseignement bilingue et/ou binational connaît un essor sans précédent en Australie, et constitue aujourd’hui un axe majeur de coopération en matière éducative et de promotion de la francophonie en Australie. Le modèle australien innovant de sections bilingues dans des établissements publics australiens (il y a seulement deux écoles privées dans le réseau : le lycée Condorcet de Sydney, établissement conventionné AEFE et l’école maternelle franco-australienne de Canberra, établissement partenaire AEFE) répond à la fois à un réel besoin de la communauté française sur place et à la volonté des autorités éducatives de chaque Etat et Territoire australiens de développer ces programmes bilingues. En septembre 2015, en réponse à la multiplication des écoles bilingues français-anglais et afin de structurer ce nouveau réseau bilingue, a été lancée l’association australienne des écoles bilingues français-anglais (AAFEBS : http://www.aafebs.com/), qui compte aujourd’hui 12 écoles (décembre 2016), dont cinq écoles conventionnées ou partenaires avec l’AEFE (y compris le lycée franco-australien de Canberra, établissement public binational créé dans le cadre d’un traité en 1983 entre les deux pays) et quatre écoles labélisées LabelFranceEducation, regroupant plus de 3500 élèves. Le français est aujourd’hui la seule langue à s’être organisée et structurée de cette façon en Australie. Le service de coopération et d’action culturelle multiplie également, les initiatives soutenant le bilinguisme et le plurilinguisme en Australie, en organisant régulièrement des conférences et symposiums à ce sujet, ainsi que la formation chaque année des enseignants du réseau bilingue.

Compte tenu de leur proximité géographique, des coopérations bilatérales se développent avec l’île de La Réunion et se renforcent avec la collectivité française de Nouvelle-Calédonie, dans le cadre de leur intégration régionale : lancement des sections internationales australiennes en Nouvelle Calédonie (signature d’un accord Australie/Nouvelle Calédonie septembre 2015, sera suivi par un arrangement administratif France/Australie début 2017, afin de permettre à tous les établissements français qui le souhaitent de mettre en place des sections internationales australiennes), nombreux jumelages d’établissements australiens et calédoniens…

Le programme d’assistants de langues est également un important levier d’action en matière de coopération éducative et linguistique entre la France et l’Australie. 50 postes d’assistants d’anglais australiens dans les établissements français sont ouverts chaque année. Le programme d’assistants de langues a été étendu en 2015 à la Nouvelle Calédonie (5 assistants) et à Wallis-et-Futuna (1 poste). Il y a eu, par ailleurs, en partenariat avec le CIEP et les départements d’éducation australiens, 11 postes d’assistants de français en 2016 répartis en Australie (Victoria, ACT et Western Australia).

Depuis 2014, de nombreux projets communs de commémoration de la Grande Guerre ont été lancés, mettant l’accent sur les échanges scolaires entre nos deux pays. C’est également dans ce cadre qu’a été lancé le projet d’école bilingue et binationale de Pozières dans la Somme.

Dernière modification : 23/03/2017

Haut de page