Partenariats internationaux au temps du COVID-19 [Webinar] #ST7 [en]

JPEG

Comment soutenir les collaborations scientifiques et universitaires entre la France et l’Australie pendant et après la pandémie ? Comment les partenariats internationaux seront-ils affectés par cette crise ?

L’Ambassade de France en Australie a réuni un panel d’experts pour répondre à ces questions lors d’un webinar en live :

- Crise mondiale, impact mondial : vers une réorganisation des collaborations internationales ?
Abid Khan, Vice-Chancelier adjoint Global Engagement, Université de Monash

- Maintenir un partenariat stratégique : Étude de cas PSL/ANU
Minh-Hà Pham, VP International, Université Paris Sciences & Lettres

- Mobilité des étudiants : perspectives à court, moyen et long terme
Tania Rhodes-Taylor, Vice-directrice des relations extérieures, Université de Sydney

- Soutenir les collaborations de recherche
Jean-Paul Toutain, Directeur du bureau du CNRS pour l’ASEAN et l’Océanie

- Séance de questions-réponses
Modérateur : Nicolas Duhaut, Attaché pour la science et l’enseignement supérieur, Ambassade de France en Australie

A propos des intervenants :

Professeur Abid Khan
Vice-chancelier adjoint et vice-président (engagement mondial), Bureau du président et du vice-chancelier, Université de Monash

Abid est vice-chancelier adjoint et vice-président (engagement mondial), au sein du bureau du président et du vice-chancelier de l’université Monash. Il supervise les développements de la stratégie internationale de l’université, les nouvelles stratégies de marché et une série d’opérations internationales. Abid a joué un rôle essentiel dans un certain nombre d’initiatives internationales majeures en matière d’innovation, notamment la création de la composante australienne de l’alliance Monash-Warwick et le développement de nouvelles stratégies uniques pour Monash en Indonésie, au Moyen-Orient, en Amérique latine et au-delà. Il a introduit des modèles d’engagement globaux qui impliquent la recherche, l’éducation, l’industrie et les organisations gouvernementales allant au-delà des stratégies traditionnelles d’éducation internationale de la plupart des universités. Abid a également joué un rôle essentiel dans la mise en place du Centre de Melbourne pour la nanofabrication et la création du Green Chemical Futures.

Minh-Hà Pham
Vice-président des relations internationales, Paris Sciences et Lettres

Diplômé de l’Institut national agronomique de Paris-Grignon (Agro ParisTech), Minh-Hà Pham a rédigé un mémoire sur les neurosciences (Université de la Sorbonne). Elle est directrice de recherche au CNRS, première classe. Entre 2013 et 2018, Minh-Hà Pham a été conseillère scientifique à l’Ambassade de France à Washington et elle a développé des programmes de collaboration avec de grandes institutions de recherche américaines. Auparavant, elle a été directrice adjointe pour la région Asie-Pacifique de 2002 à 2007, puis elle a rejoint le groupe ParisTech en tant que représentante des relations internationales communes jusqu’en 2010, avant de revenir au CNRS en tant que directrice des relations européennes et internationales jusqu’en 2013. Elle a été détachée à ParisTech en tant que déléguée chargée de la mise en œuvre des actions internationales communes aux membres. En tant que scientifique, elle a dirigé un laboratoire INRA sur les invertébrés. Elle a publié une centaine d’articles scientifiques, donné des cours d’entomologie et contribué au lancement d’une start-up.

Tania Rhodes‐Taylor
Vice-directrice des relations extérieures, Université de Sydney

Tania Rhodes-Taylor a rejoint l’Université de Sydney en février 2017 en tant que directrice adjointe des relations extérieures. En plus de superviser l’engagement de l’Université avec le secteur de l’industrie et la communauté, Tania est directement responsable du marketing et des communications de l’université, des musées et de l’engagement culturel, des relations gouvernementales, des médias, des événements et du recrutement et de la mobilité des étudiants dans le monde. Avant de rejoindre l’Université de Sydney, Tania était directrice du marketing et de la communication pour l’Université Queen Mary à Londres où elle était responsable des relations extérieures et du développement de la réputation. Tania a travaillé auparavant dans les secteurs des entreprises et du gouvernement et a commencé sa carrière chez Unisys, notamment en Asie, avant de travailler pour des organismes gouvernementaux et, depuis 2007, dans le secteur de l’enseignement supérieur.

Jean-Paul Toutain
Directeur du Bureau du CNRS pour l’ANASE et l’Océanie

Jean-Paul Toutain est géochimiste des fluides et volcanologue. Il a commencé sa carrière à l’Institut de Physique du Globe de Paris en tant que directeur de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. A l’Observatoire de Midi-Pyrénées, il a développé des recherches sur les processus de dégazage des volcans et a participé à des programmes de surveillance. Il a ensuite représenté l’Institut de recherche et développement (IRD) et a été correspondant de l’Université de Toulouse en Indonésie de 2010 à 2015, puis attaché scientifique et technologique à l’Ambassade de France en Afrique du Sud jusqu’en 2019. Depuis septembre 2019, il dirige le bureau régional du CNRS pour l’Océanie et les pays de l’ASEAN, situé à Singapour.

Dernière modification : 08/07/2020

Haut de page