Point de situation : rapatriement des résidents de Nouvelle-Calédonie

Trouvez dans cet article les dernières informations quant au rapatriement des résidents de Nouvelle-Calédonie toujours en Australie.

Les vols internationaux réguliers restent suspendus

Les vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie resteront suspendus au moins jusqu’au 24 octobre. Cette mesure doit permettre à la Nouvelle-Calédonie de continuer à maîtriser ses frontières dans le but de limiter le risque d’introduction du coronavirus.

Décidée le 20 mars afin de prévenir l’entrée du Covid-19 en Nouvelle-Calédonie, la suspension des vols réguliers au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie a conduit au déploiement d’un plan de rapatriement des résidents calédoniens bloqués à l’extérieur. Lancée le 3 avril, en étroite collaboration avec Aircalin, cette opération a permis à 3 472 personnes, dont 807 étudiants, de regagner le sol calédonien.

Uniquement la Métropole et Sydney

Mais alors que le plan de rapatriement touche à son terme, le Covid-19 continue malheureusement de se propager dans le monde. Dans ce contexte, le gouvernement a décidé de prolonger la suspension des vols réguliers au moins jusqu’au 24 octobre. « Seuls des liaisons aériennes programmées depuis et vers la Métropole et Sydney seront opérées jusqu’à cette date », a détaillé le président du gouvernement, Thierry Santa.

À leur arrivée en Nouvelle-Calédonie, les voyageurs seront toujours soumis à une quatorzaine obligatoire dans un hôtel réquisitionné et à un test de dépistage à l’issue de cette période de confinement, « certes contraignante mais indispensable pour préserver la Calédonie du virus ».

Un nombre adapté aux capacités hôtelières

Ces vols s’organiseront selon un dispositif simplifié qui entrera en vigueur le 1er août. La commercialisation des billets sera gérée par Air France, Aircalin et les points de vente habituels, tandis que la quatorzaine restera à la charge logistique et financière du gouvernement à travers son poste de commandement opérationnel (PCO). « Le flux des passagers entrants sera conditionné par le nombre de places disponibles en quatorzaine hôtelière », a précisé le président.

Les formulaires de signalement (rapatriement, départs, etc.) et le numéro vert 05 05 05 seront désactivés. Les missions du PCO seront ainsi allégées, la majorité des agents mobilisés depuis maintenant quatre mois pourra regagner son poste. Afin d’assurer la continuité de service, les voyageurs pourront toutefois écrire à arriveedepartnc@gouv.nc et s’informer sur le site du gouvernement.

Consignes aux voyageurs

Pour venir en Nouvelle-Calédonie à compter du 1er août, ou en partir, les voyageurs doivent contacter leur point de vente habituel ou les compagnies aériennes Air France ou Aircalin pour acquérir un titre de transport et/ou confirmer leur réservation.

Rappel :

  • Pour pouvoir embarquer à Paris, les passagers de plus de 11 ans qui quittent la Métropole à destination de la Nouvelle-Calédonie, doivent présenter le résultat d’un test de dépistage du Covid-19 négatif, réalisé moins de 72 heures avant le vol, et une déclaration sur l’honneur par laquelle ils déclarent ne pas avoir de symptômes d’infection au Covid-19 et qu’ils n’ont pas été, à leur connaissance, en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol.
  • Les passagers de plus de 11 ans qui quittent la Nouvelle-Calédonie à destination de la Métropole doivent se munir d’une déclaration sur l’honneur par laquelle ils déclarent ne pas avoir de symptômes d’infection au Covid-19 et qu’ils n’ont pas été, à leur connaissance, en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol (il n’est pas nécessaire de présenter un test de dépistage du Covid-19 négatif pour se rendre en Métropole).

Le programme des vols de passagers :

  • Vols en provenance de Paris via Tokyo : un vol par semaine. Selon la demande et en fonction des capacités d’accueil en quatorzaine hôtelière, jusqu’à deux vols supplémentaires pourront être organisés.
  • Vols à destination de Paris via Tokyo : trois vols par semaine.
  • Vols en provenance et à destination de Sydney : un vol toutes les deux semaines.

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site internet du gouvernement (www.gouv.nc).

Nous vous demandons aussi de renseigner le questionnaire complémentaire via le lien ci-dessous :
https://forms.gle/EePqkGkMMFJAFqgm7

Nous vous remercions de votre compréhension dans cette période si particulière. Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie met tout en œuvre pour assurer la sécurité de votre rapatriement.

La cellule rapatriement COVID19
Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Dernière modification : 24/07/2020

Haut de page