Rencontre inter-consulaire concernant le visa vacance travail

Cette réunion a été l’occasion pour les représentants du Canada, de l’Argentine, du Japon, de l’Espagne, de Malte, de l’Allemagne, de la Finlande, de l’Italie, de la Grèce, de l’Irlande, de la Thaïlande, de la République Tchèque, des Etats-Unis d’échanger sur les sujets liés au logement.

JPEG

Chris Gonsalves membre de l’agence gouvernementale Fair Trading a rappelé les moyens mis en œuvre par les autorités de Nouvelle Galles du Sud pour faciliter et sécuriser l’accession au logement de moyenne et longue durée (problématique liée aux cautions, recours possibles en cas d’abus…).

JPEG

Sam Badans, secrétaire de Backpacker Operators Association, a abordé les problématiques liés au séjour de courte durée et plus particulièrement les difficultés rencontrés par les VVT dans les régions rurales.

Bassina Farbenblum et Laurie Berg ont présenté leur rapport « No place like home ». Partant du constat que les étudiants et les VVT sont souvent une population vulnérable quant à l’accès au logement, elles rappellent le cadre légal, les dispositifs et recours existant pour ces derniers.

JPEG

Ces échanges entre les différents représentants et les acteurs locaux ont permis de renforcer la coopération entre toutes les parties prenantes liées au programme vacances travail et d’améliorer la qualité des informations que le Consulat Général de France met à disposition de ses ressortissants.

Toutes les informations sont disponibles dans le Guide du Visa Vacances travail en Australie..

Dernière modification : 12/11/2019

Haut de page