Visite du Grand Chancelier de la Légion d’Honneur en Australie [en]

Le Général Puga s’est rendu à Sydney et Canberra du 13 au 17 novembre lors d’une visite riche de sens pour la relation franco-australienne.

JPEG Arrivé à Sydney quelques jours après les cérémonies du centenaire de Remembrance Day ayant eu lieu le 11 novembre, le Général d’armée Benoit Puga, Grand Chancelier de la Légion d’Honneur, a rencontré de nombreuses personnalités militaires et civiles australiennes, ainsi que les membres des ordres de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, lors d’un déplacement qui a permis de nourrir les liens de partenariat, d’amitié et de fraternité intimes entre nos deux pays.

Afin de rendre hommage aux quelques 62 000 Diggers tombés à des milliers de kilomètres de chez eux dans les tranchées européennes lors de la Première guerre mondiale, puis les 40 000 militaires australiens tombés au champ d’honneur lors de la Seconde guerre mondiale, le général Puga participé à une cérémonie militaire à l’Anzac Memorial de Sydney.

Le mémorial a résonné au son du Last Post tandis que le Grand Chancelier se tenait aux côtés du ministre de Nouvelles-Galles du Sud en charge des vétérans de guerre, le sénateur David Elliott et de son homologue pour l’Opposition, la sénatrice Lynda Voltz. Il a par la suite déposé une gerbe en la mémoire des Vétérans.

JPEG Enfin, il a remis les insignes de la Légion d’honneur à deux vétérans de la Seconde guerre mondiale : M. Ronald Stanley Rhode et M. Harry Wadleigh, ainsi qu’à madame Florence Edmond, entrepreneuse et mécène très active dans la communauté française, fortement engagée, notamment, dans le soutien aux veuves de guerre.

JPEG Lors de son déplacement, le Grand Chancelier s’est également entretenu avec le Premier ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles-du-Sud, soulignant son rôle de représentant de premier rang pour la France.

Quelques semaines à peine après la tenue des Invictus Games à Sydney, au cours desquels le drapeau français a été porté avec brio par nos athlètes blessés de guerre, le général Puga a en outre rencontré et remercié les anciens combattants et leurs familles, ainsi que les associations qui les soutiennent, telles que la War Widow’s Guild of Australia (Association des Veuves de Guerre), à l’occasion d’un déjeuner de solidarité organisé par les associations australienne des deux ordres de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite. Cet évènement a permis de lever des fonds au profit de tous ceux qui souffrent, dans leur esprit et dans leur chair, des conséquences parfois irréparables de leur engagement total.

Lors de ce déjeuner, S.E Christophe Penot, Ambassadeur de France en Australie et monsieur Nicolas Croizer, Consul Général de France, ont rappelé la densité de la relation entre la France et l’Australie, mise en valeur notamment par la visite du Grand Chancelier ; puis le général Puga a conclu sur un hommage très appuyé et apprécié aux Vétérans.

JPEG Poursuivant son déplacement à Canberra, le Grand Chancelier à Canberra s’est rendu à l’Australian War Memorial, lieu de mémoire central et musée unique en son genre, sur les murs duquel sont notamment gravés dans le bronze les noms de plus de 100 000 soldats australiens tombés au combat.

JPEG Devant une flamme éternelle, le Général Puga a déposé une gerbe aux côtés du Vice-Chief of Defence Forces, le Vice Admiral David Johnston.

JPEG Les deux officiers généraux se sont recueillis lors de la Last Post Ceremony, cérémonie quotidienne de ravivage de la flamme, au cours de laquelle un soldat australien ayant donné sa vie pour son pays est mis à l’honneur.

JPEG Enfin, le Grand Chancelier a remis les insignes d’officier de la Légion d’Honneur au Vice Admiral David Lance Johnston lors d’une cérémonie à la Résidence de France l’Ambassade.

Devant sa famille et en présence des décorés des deux Ordres habitant à Canberra, français comme australiens, cette cérémonie a également été l’occasion d’honorer nos engagements opérationnels conjoints, passés comme présents, durant lesquels nous combattons « épaule contre épaule », comme l’Ambassadeur de France l’a rappelé.

JPEG La présence d’autorités australiennes de premier rang, telles que le général Angus Campbell, chef d’état-major des armées australien, le général Mark Binskin, son prédécesseur, ou le général Mel Hupfeld, sous-chef opérations des armées australien, ont souligné la densité des liens de fraternité militaire et d’amitié qui nous unissent.

Dernière modification : 27/11/2018

Haut de page